Aller au contenu principal

Méditer quand on a une maladie respiratoire

Commentaires

2 commentaires

  • mackro
    En effet je rejoins le commentaire de cette dame/demoiselle, mon amie souffre d'une maladie auto immune et méditer lui est fort difficile, se centrer sur son souffle, l'étouffe, lui développe plus de stress, de gêne, une sensation de ne pouvoir respirer par le ventre. La méditation, tout du moins celles proposées avec le souffle comme ancrage sont plus douloureuses que bénéfiques
    0
  • aurélie pierson
    Bonjour Aurélie je soutiens votre demande, sachez que pour méditer, au lieu de prendre le souffle comme point d'encrage vous pouvez aussi vous concentrer sur les sensations corporelles, qui, comme le souffle, sont dans le moment présent. Tensions, fourmillements, neutralité, parties du corps touchant le sol, parties exposées à l'air, aux vêtements etc.... Bon courage à vous et tous les concernés 😉
    0

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

Réalisé par Zendesk